Ressources


FILMER AU FEMININ

A l’heure où l’association Le 2e Regard lance le collectif « 5050 pour 2020 » prônant une meilleure égalité homme – femme dans le cinéma, Parcours Image vous propose à travers l’article Filmer au féminin : les images au service du discours féministe de revenir sur le combat féministe et l’utilisation des images et de la caméra par ses défenseurs.

 

LE FIL DES IMAGES
Le fil des images est la publication du réseau des pôles régionaux d’éducation à l’image. Ce site internet prend le relais de La lettre des pôles, éditée sur papier par le réseau depuis 2004.
Conformément aux missions définies dans la charte, Le fil des images est à la fois un observatoire et un lieu de réflexion sur l’actualité, les problématiques et les expérimentations de l’éducation à l’image en région. Au-delà des membres du réseau des pôles, le site s’adresse à l’ensemble des acteurs de l’éducation aux images.
La rubrique repères et la fenêtre Twitter permettent de suivre au quotidien les nouvelles de l’éducation artistique et culturelle aux images (publications, événements, interventions politiques,…). La rubrique expériences met en lumière des pratiques pédagogiques innovantes. Enfin, les dossiers, constitués au gré des temps forts du réseau des pôles et agrémentés de contributions régulières, creusent des réflexions communes aux acteurs de l’éducation aux images.

FILMER AU FEMININ : LES IMAGES AU SERVICE DU DISCOURS FEMINISTE, PAR JOËL DANET
Les femmes aussi, Sois belle et tais-toi, Y a même des filles qui jouent au foot… Le militantisme pour la cause des femmes a régulièrement employé le film comme outil de sensibilisation.
D’abord parce que ce mouvement s’est développé dans un monde d’images et que son message devait y trouver sa place. D’autre part, parce que l’audiovisuel a ouvert de nouvelles niches d’expression encore intactes de l’emprise des hommes.
Selon les opportunités dont les réalisatrices se saisissent, une trajectoire se dessine depuis les œuvres cinématographiques jusqu’à la vidéo militante en passant par les émissions télévisuelles. Elle a donné lieu à une diversité de démarches de réalisation et de diffusion : enquêtes de rues, fictions, manifestes, portraits / cinéma alternatif, émission de télévision publique, films-tract pour forums…
A partir de références puisées dans le centre de ressources de la Maison de l’image de Strasbourg et de l’INA Grand Est, nous proposons un retour sur ces différentes formes de discours audiovisuels générés par les luttes féministes.
Nous insisterons pour finir sur des films, dont certains sont issus d’ateliers vidéo, qui invitent enfants et adolescents à s’exprimer sur la question du genre. A leur façon, ils réactualisent le propos des différentes productions féministes : observer l’influence des stéréotypes et des codes intégrés pour mieux s’en émanciper.